La crainte

Vaincre l’épouvantail nommé Crainte

Internet est un fabuleux moyen de trouver de bonnes illustrations. Nous pouvons aussi y trouver l’avis d’autres personnes qui vont te dire que cette merveilleuse illustration n’est qu’un tas d’âneries.

Par exemple, il y avait cette histoire très inspirante de la maman aigle qui apprend à ses jeunes comment voler. Elle les fait monter sur son dos, vole haut, haut dans le ciel, puis les fait tomber. Le petit n’a plus qu’à battre des ailes pour essayer de voler. Quand il risque de s’écraser, elle se glisse en-dessous de lui, retourne dans le ciel avant de le laisser tomber à nouveau.

Au bout du compte, le petit apprend à voler (ou meurt).

J’allais vous parler de cette image, aujourd’hui, mais après quelques recherches profondes et ardues (peut-être quinze minutes sur youtube et internet), il semble qu’il y ait plus de votes contre la véracité de cette histoire que de votes pour.

Je commence moi-même à en douter. Au moment où l’aiglon est assez âgé pour voler, il est presque aussi gros que ses parents. Continue reading “La crainte”

« Fais attention aux choses dégoûtantes cachées derrière les rochers » 

Un jour, j’ai retourné une pierre et un serpent a sorti la tête hors de son trou, caché en-dessous. Je pense que ce devait être un serpent corail. Je n’en suis pas certain, parce que je n’ai pas pris le temps de le lui demander.

Une autre fois, je pêchais dans une rivière qui avait débordé. De petites îles dépassaient ça et là hors de l’eau, alors j’ai enlevé mes chaussures, roulé mes jambes de pantalon et j’ai pataugé vers l’une d’elle. La meilleure façon d’attrapé un gros bar, vois-tu.

Il y avait plusieurs grosses pierres sur ce petit bout de terre qui sortait hors de l’eau. Après plusieurs lancés infructueux, pour une raison quelconque, j’ai soulevé une de ces pierres et j’ai vu une bestiole en-dessous.

Un scorpion !

J’ai tendu la main vers une autre pierre pour l’envoyer là où vont les scorpions quand ils meurent. Il y avait trois scorpions sous cette deuxième pierre ! Évidemment, ils s’étaient réfugiés là pour échapper à l’eau qui montait.

J’ai vu plusieurs pierres autour de moi et imaginé des scorpions sous chacune d’elles. « ai décidé  de faire don de ce petit bout de terre aux scorpions. J’ai effectué un repli stratégique vers la rive.

Fais attention quand tu soulèves un rocher, parce ce qu’on ne sait jamais ce qui se trouve en dessous. Des choses qui mordent et qui piquent s’y cachent bien souvent.

Des choses dégoûtantes en nous.

Et parfois, des gens mettent des choses mortes derrière des rochers. Du moins, ils le faisaient dans l’ancien temps.

C’est ce qui est arrivé à Lazare.

Les sœurs de Lazare avaient envoyé un SOS à Jésus, Lui demandant de venir guérir leur frère, mais il semble que le Seigneur soit arrivé trop tard. Lazare gisait mort derrière un rocher. Sa sœur Marthe a dit à son sujet : « Il sent déjà. »  Continue reading “« Fais attention aux choses dégoûtantes cachées derrière les rochers » “

« Hé Dieu, je Te fais une faveur ! »

Phyllis et moi sommes devenus le couple pastoral d’une petite église de campagne dans l’Arkansas la semaine de mes vingt-deux ans.

Il me restait encore un semestre à faire à l’université et nous faisions trois cents kilomètres chaque week-end.

Ensuite, nous avons servi comme assistants du pasteur dans mon église de Nashville, Arkansas.

Quand j’ai atteint l’âge de vingt-cinq ans, nous avons exercé le ministère au Texas et j’étais près pour l’ordination, qui est le troisième et dernier pas pour être reconnu pasteur dans notre mouvement.

Je n’oublierai jamais la soirée de l’ordination. A la fin, un des responsables a placé ses mains sur ma tête, alors que j’étais à genoux, en train de prier. Je ne m’attendais à rien de spécial, mais je l’ai eu quand même.

Tu vois, j’étais plutôt abattu en me rendant à cette réunion. Être le pasteur d’une église semble facile à ceux qui ne l’ont jamais été. Je suis d’accord. C’est à peu près aussi facile que de piloter un Boeing 767 dans une tempête. J’aime que les gens m’aiment et soient contents de moi, mais même dans de petites églises, il y a toujours quelques personnes qui ne seraient pas satisfaites si le Seigneur Jésus Lui-même était le pasteur de leur église.

J’ai dit à ma femme à plusieurs reprises : « Je suis content de n’avoir affaire à cette personne qu’à l’église. Son conjoint a affaire à elle tout le temps et ça ne doit pas être une partie de plaisir. » Il y avait aussi les maris qui étaient en colère contre leur femme, mais qui avaient trop peur pour s’en prendre à elle, alors ils s’en prenaient au pasteur. Continue reading “« Hé Dieu, je Te fais une faveur ! »”

Est-ce que tu loues Dieu ou est-ce que tu Le manipules ?

« Oh, chérie, tu es ravissante dans cette robe ! Je suis vraiment chanceux de t’avoir trouvée ! »

« Oh papa, » dit ta petite fille de six ans en s’asseyant sur tes genoux et en te faisant un gros câlin, « tu es un papa merveilleux. J’ai tellement de chance d’avoir un papa comme toi. »

« Hé patron. Ouah ! C’était vraiment une belle manœuvre que vous avez faite là. Ça nous a fait gagner plein d’argent. Vous êtes le meilleur. »

Maintenant, dans ta grande sagesse, dis-moi quelle est la réponse à ces déclarations.

« Qu’est-ce que tu as à me demander ? »

Toutes ces louanges pourraient bien cacher d’autres motivations.

Quand j’ai commencé à prêcher et à enseigner, certains livres étaient populaires. Leur thème était : « Loue Dieu pour toutes tes circonstances. » Tu as perdu ton travail ? Loue Dieu pour cela. Tu es malade du cancer ? Loue Dieu. Ton chat est mort ? Loue Dieu pour cela.

C’était souvent suivi d’exemples de gens qui avaient loué Dieu lors de mauvaises circonstances, et voilà qu’il y avait un miracle et ils étaient guéris du cancer, ou ils obtenaient un meilleur travail, ou leur chat… bon, je suppose que leur chat restait probablement mort.

Mais tu vois ce que je veux dire.

Louer pour obtenir ce qu’on veut ? Continue reading “Est-ce que tu loues Dieu ou est-ce que tu Le manipules ?”