Êtes-vous une Oie sauvage ou une poule?

Quelque part j’ai entendu une histoire un peu comme celle-ci : une jeune oie sauvage a été blessée et ensuite recueillie par un fermier quil’a mise dans son poulailler avec ses volailles.

L’oie sauvage souffrait au début mais finalement son aile s’est guérie. Au lieu de quitter sa prison, pourtant, elle s’y est habituée et menait sa petite vie tranquille à coté des poules.

Elle aimait les graines que la femme du fermier lui donnait et peu à peu la mémoire du fait qu’elle savait voler s’estompait. Et en plus elle voulait plaire aux poules qui l’entouraient. Elle grattait la terre et mangeait des vers de terre (pitouii !), mais il ne fallait pas déplaire aux poules où au coq.

Ils se croyaient les meilleurs de toutes les bêtes et ils persécutaient ou faisaient fuir tous ceux qui étaient différents. (Petite note : les poules sont faites pour donner leur chair à manger et pour pondre les oeufs, mais quand ce sont elles qui gèrent le monde, attention !)

Un beau jour, un bruit lointain secoua le coeur de l’oie. Elle leva les yeux et vit des oies sauvages très haut dans le ciel, volant en formation, se dirigeant vers le sud pour l’hiver. Quelque chose dans le chant des ces bêtes étranges lui parla : « Tu n’as pas été faite pour le poulailler. Dieu t’a créée pour voler très haut et voyager très loin. » L’émotion était telle que l’oie battait des ailes et avait presque le sentiment que si elle courait un peu et se lançait, elle pourrait décoller.

Mais en regardant les poules autour d’elle, elle se dit que finalement c’était tellement agréable là où elle était : il n’y avait pas besoin d’allerau loin chercher de quoi manger… Et pourtant quand elle regarda vers le haut et revit ces oiseaux magnifiques qui chantaient tout enavançant en formation en ‘‘ v ’’, son coeur la trahit :

« Tu n’es pas une poule ! Tu n’as pas été faite pour le poulailler. Dieu t’a créée pourautre chose que de gratter par terre et manger des sauterelles minables. Même si les autres se contentent de leur vie, tu ne le peux pas. Tu as été faite pour autre chose. »

Tu as été créée pour autre chose

Bien de gens mènent leur vie comme nos amies les poules. Ils font ce que les autres font ; ils acceptent leurs idées sans trop réfléchir. « Tout le monde le dit » devient leur Évangile. Les poules de ce monde affirment : « Tu trouveras le sens de la vie dans une relation avec une autre personne. Ou peut être que c’est dans l’argent. Ou bien, certains disent que c’est l’admiration des autres qui donne le bonheur, ou encore… »

Franchement, les poules parlent beaucoup, mais elles n’ont jamais vraiment volé. Et puis, vous entendez la voix de Dieu qui vous attire vers le haut : « Tu n’as pas été créée pour ce poulailler. Que faites-vous ici-bas, grattant comme une poule ? »

Et vous avez faim et soif de connaître Dieu. Un chant caché au plus profond de vous-même vous attire vers Lui. Un homme nommé Augustin a bien traduit cet élan : « Tu nous as fait pour Toi, Seigneur, et notre coeur est sans repos tant qu’il ne demeure pas en Toi. »

Ce chant instinctif nous attire à Lui.

Comment connaître Dieu personnellement, de cette façon-là ?

De fond de votre coeur, priez Dieu dans le nom de son Fils Jésus, le Christ. Demandez-lui pardon pour vos péchés. « Repentez-vous … » (Actes 2 :38, la Bible). « Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes et la vérité n’est point en nous. Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. » (1 Jean
1 :9, La Bible)

Puis croyez au Seigneur Jésus, C’est-àdire croyez que ce qu’il a fait à la Croix suffit pour vous. Il est mort à votre place. « Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus et si tu crois dans ton coeur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu sera sauvé … Quiconque croit en lui ne sera point confus … Car quiconque invoquera le nom du Seigneur Jésus sera sauvé. » (Romains 10 :9, 11, 13).

Si vous priez maintenant pour recevoir le pardon des péchés et pour donner votre vie au Seigneur Jésus afin de recevoir la vie éternelle, écrivez-nous et nous serons contents de vous communiquer encore sur ce sujet primordial de votre vie.

Vous pouvez m’écrire à : david.porter@agmd.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *