Peut-on s’embrasser à l’église ?

 

Donc, selon toi, Dieu est-il davantage comme ta grand-mère préférée ou comme ton prof de maths de terminale ?

La réponse est « oui. »

Il y a des moments, quand je lis la Bible, où je pense : « Je ne pourrai jamais atteindre cette vie-là. » Voilà mon prof de maths de terminale. Il faudrait déjà que je me réveille pour apprendre quelque chose dans cette classe. Imagine un peu !

A d’autres moments, je pense : « Dieu me rappelle Mami Deloney. » C’est doux et bon. Ce qu’il y a de bien avec les grand-mères, c’est qu’elles menacent plus qu’elles ne mettent la fessée. Et elles font des câlins et des cookies. Souvent, quand je lis la Bible, je vois Dieu comme cela.

Quand nous essayons de présenter seulement une facette de Dieu, nous nous retrouvons avec une image faussée. Nous sommes comme des fourmis qui essaieraient de décrire une baleine bleue. Nous ne pouvons pas tout voir sans un drone… ou sans l’aide d’autres personnes qui ont un point de vue différent.

(Je ne parle pas de mettre toutes les religions ensemble et d’en faire une moyenne. Ce serait comme de jeter un lion, un éléphant, un requin et une souris dans un puits avant d’essayer de décrire « l’animal. » Ce n’est pas la même chose. Je parle de voir Dieu tel qu’Il est décrit dans la Bible. »

Donc, si nous regardons de près, nous voyons des caractéristiques différentes de Dieu.

Dans l’eglise meme !

Voilà une partie de ce que Dieu est : « La bonté et la fidélité se rencontrent, La justice et la paix s’embrassent » (Psaumes 85:10-11).

Donc, la paix et la justice « s’embrassent » dans la Bible. Je suppose qu’elles peuvent le faire dans l’église aussi. Eh, toi, jeune homme, j’ai dit que la justice et la paix pouvaient s’embrasser. Tu ferais mieux de parler à ton pasteur de toute autre personne.

Jean nous dit que Jésus est plein de grâce et de vérité (Jean 1:14). La justice et la paix vont aussi bien ensemble que des cookies avec du café.

Mais la grâce et la vérité vont aussi bien ensemble que Mamie Deloney et ce prof de maths.

Quand j’entends certaines personnes parler de la Bible, elles semblent dire que la seule différence entre quelqu’un qui a été touché par la grâce de Dieu et quelqu’un qui n’en a rien à faire de Dieu, c’est ce qu’ils disent croire. La semaine dernière, j’ai cité Erwin McManus : « La liberté de certains en Christ ressemble fort à mon esclavage avant de rencontrer Christ. »

La grâce de Dieu est tellement incroyable que tous ceux qui ont bu à cette fontaine de vie éternelle sont changés et deviennent quotidiennement plus semblables au Seigneur Jésus. Il nous fait naître à la vie par Son Esprit.

La vérité

Mais il reste la question de ce prof de maths. La vérité ! Dieu s’attend à ce que nous vivions dans la droiture, la justice.

Certains de ceux qui parlent de la Bible tiennent des chaînes puissantes et tentent de nous envelopper dans ces liens. Ils nous disent que, sans ces chaînes, nous n’avons jamais réellement expérimenté la grâce.

La grâce et la vérité « s’embrassent » elles-aussi. Elles viennent ensemble pour faire de nous ce que Dieu veut que nous soyons. Comment pourrais-je y arriver sans Celui qui se désigne Lui-même ainsi : « le chemin, la VERITE et la vie » ?

« Quoi donc! Pécherions-nous, parce que nous sommes, non sous la loi, mais sous la grâce? Loin de là! Ne savez-vous pas qu’en vous livrant à quelqu’un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l’obéissance qui conduit à la justice? » (Romains 6:15, 16)

La grâce

Une liste de règle ne remplacera jamais la vérité de Dieu, cela dit. Et il est difficile d’aimer un Dieu de tout notre cœur quand nous pensons qu’Il est prêt à nous écraser au moindre faux-pas. La grâce. Nous serions perdus sans elle. Littéralement.

« En lui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce » (Ephésiens. 1:7)

Il est difficile d’obtenir un équilibre entre les deux, de leur permettre de « s’embrasser. » Quand elles viennent toutes les deux paisiblement dans notre vie, nous pouvons vivre puissamment, avec assurance. C’est ce que Dieu a prévu pour nous.

Comment ?

Il n’y a pas de formule secrète. Jésus est la vérité. Cherche le Seigneur Jésus de tout ton cœur. La grâce coule en abondance du Seigneur Jésus. Cherche le Seigneur Jésus de tout ton cœur.

Souvent, nous sommes déséquilibrés. Nous en favorisons une plus que l’autre. Mais, quand nous Le cherchons et apprenons à Le connaître, à nous confier dans Sa puissance qui œuvre en nous, alors nous Le comprenons mieux. Et nous vivons comme Lui. Réfléchis-y. Considère ces choses. Médite-les. Ensuite, le Saint-Esprit, l’Esprit de Vérité placera Sa vérité en toi. Il le fera. Parce qu’Il est aussi l’Esprit de grâce.

Oui, c’est une bonne chose que la justice et la paix s’embrassent à l’église. A l’extérieur aussi. Nous avons besoin que la grâce et la vérité se rencontrent, elles aussi, pour que nous puissions connaître Dieu dans Sa totalité.

______________________________________________________________

Sourire

Deux cannibales sont en train de manger un clown. L’un dit à l’autre : « Tu ne trouves pas qu’il a un drôle de goût ? »
_____________________________

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *