Es-tu un mort vivant ? Ou peut-être un vivant boiteux ?

Quand j’étais à Créteil, j’ai décidé de parler des zombies dans un message. Je ne me souviens plus vraiment des applications spirituelles. Tout ce dont je me rappelle, c’est des zombies. Donc, pour être vraiment cool, j’avais cherché une vidéo rigolote sur youtube à propos des zombies.

Mais les zombies ne sont pas rigolos, tu le savais ? Je l’ai découvert. Ils sont macabres, effrayants et bizarres. J’ai réalisé que, si je montrais l’une de ces vidéos, les dames pourraient bien me transformer en zombie.

Mais tu sais quoi ? J’ai trouvé quelque chose dans la Bible qui ressemble très fort à un zombie.

Tu te souviens du passage où Jésus a ressuscité Lazare des morts et où l’ancien cadavre est sorti du tombeau ? Il était encore tout emmailloté.

Si j’avais été présent, je crois que j’aurais été partagé entre louer le Seigneur Jésus et m’enfuir plus vite qu’un lapin sous stéroïde.

Lazare n’était pas un zombie, cela-dit. Il était à nouveau tout à fait vivant. Il avait simplement besoin de se débarrasser de ces bandes qui l’enveloppaient. Une fois qu’il a remis son tee-shirt et son jeans, il est redevenu un gars ordinaire qui avait été mort.

Les zombies chrétiens

Je connais des chrétiens qui sont comme ça. Jésus les a trouvés dans leur péché et leur a donné une nouvelle vie. Mais, dans certains domaines, ils sont encore entravés par leurs bandes de linceul, par la vie qu’ils avaient avant.

On les reconnaît à leur langue cinglante, à leur tendance à retomber dans leur péché favori, à leur fierté, à leur incrédulité persistante ou à leur attitude pourrie.

« Ayant dit cela, il cria d’une voix forte : Lazare, sors ! Et le mort sortit, les pieds et les mains liés de bandes, et le visage enveloppé d’un linge. Jésus leur dit : Déliez-le, et laissez-le aller » (Jean 11:44).

Certains se sentent un peu embarrassés quand je parle de ces bandes de linceul. C’est parce qu’ils en portent encore et qu’ils savent qu’elles sont démodées pour cette nouvelle vie.

Tu marches en traînant les pieds, comme un zombie, au lieu de marcher en nouveauté de vie.

Alors, comment s’en débarrasse-t-on ? Tu veux vraiment le savoir ?

Les tueurs de zombies

Deviens sérieux. Arrête de te trouver des excuses. « Quoi, cette vieille chose ? Mais je l’ai toujours eu, très cher. Je ne serais pas vraiment moi sans cela. » Attention, alerte ZOMBIE ! Si tu t’entends dire ce genre de chose, tu portes peut-être un linceul malodorant. Dieu a mieux que cela pour toi. Bien-sûr qu’il est difficile de se séparer des choses qui nous lient ! Mais tu ne seras jamais libre tant que tu ne l’auras pas fait.

Fais-toi aider. Lazare n’a pas retirer ses bandes tout seul. Ceux qui se trouvaient autour l’ont aidé. Tu as besoin de frères et sœurs pour t’aider à être comme Dieu voudrait que tu sois. Parfois, nous pensons qu’il est suffisant d’aller à l’église le dimanche. Pour beaucoup de gens, c’est comme d’aller voir un film ou un match, simplement en plus ennuyeux.

Dieu ne veut pas que nous nous contentions « d’aller à l’église. » Il veut que nous soyons membres à part entière de l’église, de Son Corps. Nous sommes le gardien de notre frère et notre frère est notre gardien. Je ne peux pas être tout ce pour quoi Dieu m’a créé sans toi et tu ne peux pas être tout ce que tu es destiné à être en Jésus sans être avec d’autres qui aiment le Seigneur.

« Mais ils ne sont pas parfaits ! » Attends. Je vais te prêter mon miroir, si tu es gêné par leur imperfection. De cette façon, tu pourras regarder dans les yeux d’une personne parfaite… ou pas.

Mets-toi au travail. Passe du temps près de Jésus, de plus en plus. Quelques jours après sa résurrection, nous retrouvons notre Lazare en train de passer du temps avec Jésus et de manger avec Lui. Cela va sans doute te sembler être le B A BA, mais si tu veux te débarrasser de ces haillons dégoûtants, lis la Parole de Dieu chaque jour. Prie chaque jour. Va à l’église régulièrement avec d’autres qui aiment le Seigneur.

« Je sais, je sais. » Eh bien, comme maman le disait souvent : « Si tu le sais, tu ferais mieux de le faire. » Cela te semble un peu dur ? (En fait, ma mère pouvait parfois être un peu dure). Une communion de qualité avec le Seigneur, à travers Sa Parole et Son peuple, fait partie du pain et du beurre de la nouvelle vie.

Si tu as l’impression d’être un zombie et de sentir comme un zombie, tu as besoin de te débarrasser de ton linceul et de revêtir cette vie nouvelle que Jésus te donne.

Une petite question… dans quel domaine as-tu besoin de mettre cette Tache de Café en pratique dans ta vie ? Une autre petite question… quand est-ce que tu commences ?

Hmmm …

« La différence entre la stupidité et le génie, c’est que le génie a des limites. » Albert Einstein

« Un homme n’est pas vieux tant que les regrets n’ont pas pris la place des rêves. » John Barrymore.

One Reply to “Es-tu un mort vivant ? Ou peut-être un vivant boiteux ?”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *