INVITATION A UN CONCERT GRATUIT

Quand j’étais adolescent, certaines combinaisons de lettres étaient magiques. On disait, « WNOE », « KEEL » ou « KAAY » et on tendait tous l’oreille. C’étaient les sigles de stations de radio très populaires que l’on pouvait capter dans notre région. Tous les jeunes « dans le coup » les écoutaient. (« Dans le coup », c’est ce que nous nous imaginions. La plupart d’entre nous étions sans doute plutôt « hors du coup. » Et le « coup » de quoi, de toute façon?)

Je dois admettre que l’une de mes plus grandes joies dans la vie, c’est la musique. Parfois, je chantonne pour Phyllis : « Le soleil brille pour moi, même les jours de pluie… C’est grâce à toi, ma chérie. » (Elle apprécie mes chansons surtout au moment où j’arrête. Le silence qui suit est réconfortant.)

Je ne pourrais jouer d’aucun instrument, même si ma vie en dépendait, mais j’écoute de tout depuis le gospel jusqu’à Vivaldi en passant par tout ce qui se trouve au milieu. Vestal Goodman ou Luciano Pavarotti, Diana Ross ou André Rieu, tout me va. (Mais si tu mets Madonna ou Katy Perry, je vais certainement m’enfuir).

Mais tu sais qui est mon chanteur favori ? Dieu ! Tu ne savais même pas qu’Il avait sorti un album, pas vrai ? Il a fait quelques concerts prodigieux. Et ils sont gratuits !

Dieu chante

Écoute un peu (pour ceux qui me connaissent, ce n’est probablement pas la première fois que vous entendez ce verset) :

« L’Éternel, ton Dieu, au milieu de toi, est puissant ; il sauvera ; il se réjouira avec joie à ton sujet : il se reposera dans son amour, il s’égayera en toi avec chant de triomphe » (Sophonie 3:17, Darby)

Et ceci :

« Tu es mon asile ; tu me gardes de la détresse, tu m’entoures des chants de triomphe de la délivrance. Sélah » (Psaumes 32:7, Darby)

D’une certaine façon, nous avons l’impression que chanter n’est pas vraiment digne de Dieu, pas vrai ? C’est vrai que je ne peux pas imaginer Dieu chanter à « The voice » ou « la France a un incroyable talent. »

Mais Dieu nous aime tellement qu’Il se soucie peu de la dignité. Ne L’as-tu jamais entendu chanter dans une tempête, une cascade ou dans la musique puissante et silencieuse d’une nuit claire à la montagne, avec la lune et les étoiles en guise de micro ?

Tu pourrais même L’entendre au milieu de ta souffrance si tu faisais silence et écoutait. Il chante beaucoup, mais notre radio est rarement réglée sur la bonne fréquence. Notre douleur cause des interférences. Les questions et les doutes couvrent Sa voix. Mais Il chante quand même. Nous ne pouvons pas L’obliger à se taire.

Sa voix résonne avec la pureté d’un chanteur d’opéra, l’émotion d’un chanteur de folk et l’entrain d’un groupe de jazz. Ne peux-tu pas l’entendre ?

Si je suis en train de pleurer, de bouder, de douter ou de Lui hurler dessus, mes émotions empêchent mes oreilles d’entendre Sa voix. Un prophète dans la Bible a eu ce problème. Il cherchait la voix de Dieu dans un tremblement de Terre, dans le tonnerre et dans un vent violent, mais le Seigneur n’était pas là.

Et puis, une voix douce et légère a frayé son chemin à travers Sa dépression. Dieu a touché son âme et l’a guéri.

Les chansons de Dieu peuvent aussi guérir ton passé. Personne ne peut changer ce qui s’est passé, mais nous pouvons changer notre compréhension de ce qui s’est passé. Sa voix magnifique donne un sens et de la beauté même aux événements les plus douloureux qui nous ont frappés.

Comment peux-tu entendre Dieu chanter ?

Nous devons avoir envie de l’entendre. Si je veux écouter une station de radio, je règle ma radio en fonction. Le problème n’est pas de savoir « si » Dieu chante. Il chante comme un rossignol. Il suffit des bons réglages.

La Bible dit que, si nous voulons entendre Sa voix, nous ne devons pas endurcir notre cœur. Rends ton cœur sensible et ouvert à Dieu.

Se couper des bruits de la vie quotidienne nous y aide. Parfois, il faut même un jour ou deux à l’écart de la cacophonie de la vie quotidienne. Un jour, j’ai essayé de chanter à côté d’une vieille dame qui chantait faux. Au final, nous chantions faux tous les deux. Pour entendre la musique qui restaure l’âme, celle du Saint-Esprit, nous avons souvent besoin de nous éloigner un peu. Prends ta Bible avec toi. Tu chanteras un peu pour Lui.

Apaise ton esprit devant le Seigneur. Si tu n’y arrives pas, demande-Lui de le faire pour toi. « N’ai-je pas soumis et fait taire mon âme, comme un enfant sevré auprès de sa mère ? Mon âme est en moi comme l’enfant sevré. Israël, attends-toi à l’Éternel, dès maintenant et à toujours ! » (Psaumes 131:2,3).

Tu souffres peut-être depuis longtemps. Jésus est venu pour ouvrir les oreilles des sourds – que ce soit les oreilles physiques ou spirituelles. Coupe-toi un peu de la routine, écoute. La voix que tu entendras apporte la guérison.

Il veut chanter pour toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *