C’est pas Versailles ici !!

Christophe Marull


Cette pub que nous avons vu ces derniers temps, m’a ramené à mon enfance, et oui Papa utilisait cette phrase il y a déjà quelques temps.
Bien sûr je suis certain que pour beaucoup cette phrase résonne aussi.
Alors bien sur, Papa n’était pas soucieux de l’écologie, mais il faisait simplement attention au gaspillage.


Plus tard avec notre mariage, l’arrivée de mes deux cadeaux, j’ai moi même pratiqué l’écologie de l’argent, et oui nous n’étions pas à Versailles
Les enfants ont vite joué le jeu, comme une évidence, faut dire que leur
génération a pris conscience des enjeux pour notre belle terre.
Mais voilà un problème persiste au sein de mon château, le problème s’appelle Katia. Ma femme a cette tendance à laisser les lumières allumées quand elle quitte les pièces.

Dans la bible laisser sa lampe allumée est une bonne chose, voir la parabole des vierges sages. Mais voilà dans notre cas, nous sommes bien dans un problème de gaspillage, et d’écologie.
Mon problème c’est que moi avec mon enfance très empreinte d’écologie, je supporte très mal de trouver les lumières allumées.
Je suis passé par différents stades, apprentissage, pédagogie, jusqu’à la colère,
Mais voilà rien à faire, le problème persiste.
Dernièrement, et j’ai mis le temps, car nous affichons bientôt 28 ans de
mariage, j’ai commencé à réfléchir autrement, bien sûr j’ai compris depuis
quelques temps qu’elle ne le fait pas pour me défier ou mettre à mal ma
patience. J’ai cherché à l’aider, mais aussi pour ma quiétude.

Nous avons un sous-sol, et nous stockons les réserves alimentaires du quotidien : eau, lait, et d’autres aliments secs.
Katia descend plus que moi chercher les besoins de la journée et sur son chemin deux interrupteurs sont là pour la défier.
Un jour au KFC, j’ai pris une salade, et pour la sauce, un petit tube en verre servait de contenant, pas très écolo ceci dit. J’ai trouvé ce petit objet sympathique, et comme je suis souvent à la recherche d’une deuxième vie pour les emballages, je décidais de garder ce tube.

Une idée m’est venue dernièrement de un témoin mettre car notre sous-sol est souvent resté allumé, mais la configuration ne me permet pas de mettre un interrupteur avec un témoin lumineux.
J’ai eu l’idée de faire un petit trou dans une marche de notre escalier, et
d’enfoncer un petit tube de verre, et là, la lumière viens s’amplifier sur le
verre, et nous donne un magnifique témoin dans notre entrée, endroit où nous passons tout au long de la journée.
Ce petit témoin lumineux apporte deux choses chez nous, la paix pour ma part, et pour Katia un témoin qu’elle peut consulter à loisir sans avoir à redescendre au sous-sol.
Au combien cela est bon, mais je fais aussi un parallèle avec ma vie
chrétienne : combien de fois j’oublie de mettre le témoin pour que la lumière vienne m’informer de ma situation.

Je vous laisse ici une liste, non exhaustive de versets nous parlant de la
lumière.
1 Jean 1:7
Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché.
Ésaïe 5:20
Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, Qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, Qui changent l’amertume en douceur, et la douceur en amertume!
Ésaïe 60:19-20
Ce ne sera plus le soleil qui te servira de lumière pendant le jour, Ni la lune qui t’éclairera de sa lueur; Mais l’Éternel sera ta lumière à toujours, Ton Dieu sera ta gloire. Ton soleil ne se couchera plus, Et ta lune ne s’obscurcira plus; Car l’Éternel sera ta lumière à toujours, Et les jours de ton deuil seront passés.
Jean 8.12
Jésus parle à la foule. Il dit : « La lumière du monde, c’est moi. Si quelqu’un me suit, il ne marchera pas dans la nuit, mais il aura la lumière qui donne la vie. »
Psaumes 119.105
Ta parole est une lampe qui éclaire mes pas, une lumière sur ma route.
Lettre aux Éphésiens 5.14
« Réveille-toi, toi qui dors. Lève-toi du milieu des morts,et le Christ t’éclairera de sa lumière. »
1 Jean 2.8-10
Et pourtant, je vous écris un commandement nouveau, qui est vraiment nouveau en Jésus et doit l’être en vous. En effet, la nuit s’en va et la vraie lumière brille déjà. Si quelqu’un dit : « Je suis dans la lumière », mais s’il déteste son frère ou sa soeur, celui-là est encore dans la nuit. Celui qui aime son frère ou sa soeur reste dans la lumière, il ne risque pas de tomber dans le péché.

Ici c’es quelques versets nous parlent de purification, de changer l’amertume en douceur, de réveil, mais 1 Jean 2. 8-10 m’interpelle fortement sur mon comportement avec mes frères et soeur. Ici la bible déclare que sans amour, nous sommes encore dans la nuit.
Et bien décidons d’aimer nos frères et soeurs, même si parfois, la culture, le mode de vie, la voix, le style vestimentaire et beaucoup d’autres choses pourraient interférer, attachons nous à voir le témoin de la lumière dans nos frères et soeurs, car le verset nous dit que celui qui aime, ne risque pas de tomber dans le péché.

Vérifiez que le votre est bien allumé.
Petite mise à jour, j’ai cherché à cacher mon témoin à l’arrière car il
dépassait légèrement de la contre-marche, mais en définitif j’ai réalisé que plus il est exposé à la lumière de mon sous-sol et plus il témoigne ;
Alors exposons nous à Dieu.
Et je ne vous raconte même pas quand c’est la nuit.

Image par Denis Cheyrouze de Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *