Comment expérimenter le baptême dans le Saint-Esprit

Guy Bergamini

L’eau est le don de Dieu, le don du ciel, le don de vie pour des milliards d’hommes vivants sur des terres desséchées. L’eau est l’un des symboles du baptême du Saint-Esprit : « Des fleuves d’eau vive jailliront de son sein…» dit Jésus.

Etes-vous l’un de ces chercheurs assoiffés ? Vous avez demandé, prié, supplié Dieu de vous accorder ce don et pourtant, il semble ne rien ce passer. Aucun fleuve ne coule à travers vos lèvres, pas même une rivière, un ruisseau, un filet, voir quelques gouttes. Vous êtes désolé et déçu.

Vous dîtes avec regret : « Ce n’est pas pour moi ! » Pourtant la Parole déclare : « Il donne le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent. » Que se passe-t-il donc ? Où est le problème ? La Bible déclare : « Repentez-vous et vous recevrez le Saint-Esprit. La promesse est pour vous… » Continue reading “Comment expérimenter le baptême dans le Saint-Esprit”

Le réveil qui a secoué la terre

source de photo : wikipedia commons (nov. 1908)

Il y a un peu plus de 100 ans, en 1906, un journaliste du Times de Los Angeles (USA) se rendit à une réunion dans la rue Azusa. Elle commençait à faire parler -beaucoup- dans la ville et au-delà. Il ne fut pas du tout impressionné de ce qu’il vit dans ce soir-la.

Il décrivit pour ses lecteurs des gens qui : « …lisaient des énoncés bizarres et racontaient un credo que nul mortel saine d’esprit puisse comprendre. Les adeptes de cette doctrine bizarre pratiquent les rites les plus fanatiques, prêchent les théories les plus effrénées et s’excitent dans un état de folie. »

Ces gens prétendaient être baptisés du Saint Esprit et avoir le don de parler en langues ! Le journaliste insistait sur le sensationnel (avec sans doute des exagérations et un point de vue qui n’était pas impartial) sans voir le fond. Avec un peu de perspicacité spirituelle, il aurait vu des gens ayant un amour intense pour le Seigneur Jésus et un désir de le connaître dans toute sa puissance. Continue reading “Le réveil qui a secoué la terre”

Carrefour–Vous parlez!

« Ce que veulent les femmes…Ce que veulent les hommes »

men-womenIl y avait  un film qui s’appelait : « Ce que veulent les femmes ». Même si nous ne pouvons pas recommander le film, nous avons voulu savoir ce que voulaient les femmes ET les hommes, surtout les chrétiens parmi eux.

Voilà la question que nous avons posée : « Quelle est la qualité que j’apprécie le plus chez mon époux/épouse ? Pourquoi ?’’ Et “ si vous êtes célibataire, définissez la qualité que vous appréciez le plus chez un homme/une femme ? »

Ce que veulent les hommes

Sa prévoyance. Elle pense toujours à tout (enfin presque, ah ah ah), Elle est toujours (même la nuit) en train de penser ou repenser…pour les repas, les enfants, les leçons, la maison, les papiers, le travail, les comptes … (j’arrête. Ca me donne le tournis).  Bruno Continue reading “Carrefour–Vous parlez!”

L’art de diriger la louange

 

Fred surgit dans la salle comme un TGV Paris-Strasbourg entrant en gare.

Sa femme dépenaillée le suit avec trois enfants en bas âge la collant un peu partout. L’expression de son visage laisse paraître sa frustration. La dispute qu’elle a eue dans la voiture avec son mari continue de tourbillonner en elle.

La réunion doit commencer dans deux minutes et Fred tourne furieusement les pages du recueil pour trouver des chants. C’est lui qui dirige la louange ce matin. Dix minutes plus tard le voilà derrière la chaire pour mener les fidèles dans la présence du Seigneur.

Le cantique d’ouverture choisi est “ A Toi La Gloire “. L’église le chante le coeur à moitié convaincu par son contenu. Fred prêche alors pendant cinq minutes sur la résurrection, mais les personnes assises dans les rangs semblent dormir. Continue reading “L’art de diriger la louange”

Iraq, Israel…la fin du monde ?

 

Dominique Mourot

“PEUR de la FIN”    ou …   « FIN de la PEUR » ?

Beaucoup de monde a peur de la fin des temps.

Pour un chrétien, ça devrait être tout autre ! C’est « Fin de la Peur ». Il n’a plus peur de la fin … des temps.

Je connais un ami, qui, en 1967, quand Israël a repris le contrôle de Jérusalem, croyait que la fin des temps était arrivée et que Jésus allait paraître d’un instant à l’autre. Comme sa vie spirituelle n’était pas « au top » à ce moment-là, il nourrissait secrètement une réelle « peur de la fin » !!!

Récemment, j’ai parlé sur ce sujet lors d’une soirée avec une église. L’actualité de la guerre en Irak, l’insoluble conflit israélo-palestinien d’une part et ce qu’en dit la Bible d’autre part les intéressaient beaucoup.

Après la conférence, Julie* est venue me trouver, débordante de questions. Jeune, chrétienne depuis peu, elle avait encore « peur de la fin ».

Voici quelques extraits de notre entretien. Continue reading “Iraq, Israel…la fin du monde ?”

Le Parcours du Combattant

Guy Bergamini

« ON VA FAIRE DE VOUS DES HOMMES ! » hurlait notre sergent-chef.

Il fallait venir à l’armée pour l’apprendre. Jusque là, je croyais que j’en était un… enfinpresque d’après le sous-officier. Petit, trapu, bien dans ses rangers apparemment, habillétout en couleur kaki « Tu ne m’as pas vu, je suis dans le maquis », le gradé qui avait toutun actif militaire derrière lui et aussi « sur lui », médailles à l’appui, allait faire de nous des hommes, des combattants, des gagnants.

Ce matin là, dès le réveil, on s’est mis en route avec le paquetage sur le dos pour une marche de quarante kilomètres, rien à voir avec une promenade santé. Le long du parcours,toutes sortes de difficultés nous attendaient, édifiées par la nature elle-même ou par la main de l’homme. Tous ces obstacles, toutes ces épreuves consistaient à former un homme. Continue reading “Le Parcours du Combattant”

La science a-t-elle tué Dieu ?

 David Porter
Les cours de science au lycée sont l’endroit idéal pour rattraper le sommeil en retard ou pour parler avec les filles quand le prof ne regarde pas, et je n’ai pas dérogé à la règle. A la fac, ce n’était pas très différent…

Il semble que bien des chrétiens évitent d’étudier les sciences, parce que, à mon avis, ils s’imaginent devoir constamment affronter des scientifiques si sûrs de pouvoir effacer Dieu de l’équation de la vie. Rien que la tentative d’une réponse scientifique incluant Dieu en tant que Créateur suffit à déclencher les tirs. Ils s’écrient : “On ne peut pas mélanger science et religion ! Ce sont deux domaines incompatibles.”

Le problème est qu’ils émettent des proclamatio

La religion de l’évolution

Ecrivain et évolutionniste passionné, Michael   Ruse   commente   certaines   des
tendances « religieuses » de ses collègues :

“Il n’y a pas de doute (qu’il y ait un élément religieux dans ce que quelques Darwiniens font).   Si   vous   regardez   certains   livres populaires,  comme  les  écrits  de  Gould  ou Dawkins, et Ed Wilson dans « Sur la Nature Humaine »—ceux-ci   …    transcendent    le purement scientifique. Je pense que souvent les   évolutionnistes,   au   moins   dans   le domaine public, vont au-delà de la science pour  passer  dans  la  religion  séculière  ou l’humanisme séculier.

( Les  « Nouvelles du Matin de Dallas » Ruse a écrit le livre  “la Lutte de l’Evolution-Création”)

s très religieuses. Si ce qu’affirment certains scientifiques est vrai, il n’y a pas de Dieu ou, s’Il existe, Il ne s’intéresse probablement pas à nous. Beaucoup d’entre eux considèrent ceux qui croient au Dieu-Créateur-de-l’Univers comme des idiots-du-village ou, au mieux, comme des gens simples et bornés.

Ils ancrent leur foi dans la nature et dans ces processus naturels supposés nous avoir amenés là où nous sommes. Continue reading “La science a-t-elle tué Dieu ?”

L’OREILLE DE MALCHUS

Jean-Claude Guillaume

Et l’un d’eux frappa le serviteur du souverain sacrificateur, et lui emporta l’oreille droite. Mais Jésus, prenant la parole, dit : Laissez, arrêtez ! Et, ayant touché l’oreille de cet homme, il le guérit.” (Luc 22.50 51)

Je me souviens de mon premier électrophone. J’étais à l’époque un jeune pasteur dans une église naissante, et mes maigres ressources ne me permettaient pas d’acquérir un objet aussi luxueux qu’un électrophone ! Mais un jour, un frère eut à cœur de m’offrir le sien. C’était l’époque des 45 et 33 tours monophoniques, et j’étais tout heureux de pouvoir enfin écouter de la belle musique.

Et puis, un jour, on me fit écouter la dernière nouveauté : la stéréophonie. Je fus stupéfait de la dimension spatiale que prenait la musique, avec un tel réalisme que j’aurais presque pu toucher la trompette et le hautbois ! Et je pris soudain conscience que le véritable inventeur de la stéréophonie, c’est notre Créateur, qui nous a équipés de deux oreilles ! Continue reading “L’OREILLE DE MALCHUS”

La parole, a-t-elle manque son cible ?

Guy Bergamini

Une parole du Seigneur semblait manquer sa cible jusqu’à ce que le frère soit mis en garde à vue.

Le temps était splendide. Les montagnes, recouvertes de neige fraîchement tombée, offraient un panorama extraordinaire, un régal pour les yeux mais aussi un stimulant pour la louange au Créateur.

Le camp de skis se déroulait dans une ambiance spirituelle, appréciée de tous. On se régalait de la Présence de Dieu, tant dans les moments spirituels que sur les pistes, qui se manifestait de façon tangible. L’action de la Parole de Dieu propulsée dans les cœurs par le Saint-Esprit opérait des prodiges dans les locaux de la colo…repentance, conviction, consécration à Jésus.

Ce matin là, le Seigneur nous a permis de vivre un moment plus intense par des communications du Saint-Esprit à travers des dons de paroles prophétiques. Pendant que des cœurs s’élevaient vers Dieu, le Seigneur me dirigea vers un membre de l’équipe d’encadrement. Il était dans un profond recueillement, assis un peu à part. J’avais la ferme conviction que notre Père céleste avait un message pour lui et je mis à prier pour lui. Continue reading “La parole, a-t-elle manque son cible ?”

Le chrétien et les soucis !

Guy Bergamini

Jésus sait que le souci N° 1 de l’homme concerne le manger, le boire, le vêtement. C’est l’objet de son premier enseignement lors du Sermon sur la montagne en Matthieu 6 v 24/34.

Le mot souci a pour racine le verbe : étouffer, étrangler ! On comprend mieux la parabole de la semence tombée dans les épines…elle étouffe : Matthieu 13v22. On comprend encore mieux lorsque les gens vous disent qu’ils sont angoissés, serrés dans la poitrine. La pensée est celle d’un animal qui vous saisit à la gorge pour vous étrangler.

L’inquiétude devient la source de maladies psychosomatiques mais aussi de pathologies réelles telles que : maladie de cœur, ulcère d’estomac, problèmes respiratoires, urticaire, cancers, migraines, dépression…tout pour vous raccourcir la vie. Continue reading “Le chrétien et les soucis !”