Et quand Dieu dit oui…

Comment Dieu a entendu la prière, et même avant la naissance de l’enfant. Il dit : « Oui ! »

Rebecca Dernelle Fischer

Sur mon bureau trône le faire-part de naissance de Sören, né le 21 novembre 2011. Sur le faire-part, il y a quelques photos, un dicton et un verset. « Garde ton coeur plus que toute autre chose car de lui vienne les sources de la vie (Proverbes 4 :23)». C’est un verset qui prend tout son sens quand on connait l’histoire de ce bébé. Laissez-moi vous raconter ce qui se passe quand Dieu dit “oui.”

C’est au milieu de l’été, que Christophe et moi apprenions que la grossesse de Heike ne se passait pas normalement. Dans le doute, son gynécologue l’envoya chez un cardiologue à l’hôpital universitaire de Fribourg afin de faire une échographie approfondie du coeur du bébé.

Heike et Tobias sont un jeune couple de notre église. S’étant trouvés l’un l’autre sur le tard, leur premier enfant fut attendu alors qu’ils approchaient tous les deux la quarantaine. Et cette nouvelle grossesse se déclara comme un véritable cadeau. D’ailleurs, lorsque Heike m’annonça sa grossesse, elle me dit fièrement : « et j’ai prié Dieu que cette grossesse se passe bien et que la naissance soit naturelle ».

Et pourtant quelques semaines plus tard, nous voici face à face, nous sommes le 14 août, c’est notre culte en plein air annuel, nous célébrons plusieurs baptêmes. Je vois le désarroi dans les yeux de Heike. Demain elle passera son échographie. Elle a peur. Je prie avec elle, je n’ai pas beaucoup de mots. Je lui répète « Et même si le bébé a un problème de coeur, les médecins le prendront en charge tout de suite. Dieu ne te laissera pas tomber. » Continue reading “Et quand Dieu dit oui…”

Il vaut mieux sourire

Trois anecdotes pour mettre un sourire à vos levres

Trou de mémoire fatal

Man Scratching Head --- Image by © Royalty-Free/CorbisSelon l’histoire le vieux pasteur commençait à perdre la mémoire, ce qui entraînait des situations gênantes. Le nombre des gens dans l’assistance à son église diminuait par conséquent, alors le pasteur décida d’agir.

Il avait entendu dire qu’il y avait un jeune pasteur, pas loin de chez eux qui avait beaucoup de succès, alors il décida d’ aller voir ce qui marchait si bien.

Le jeune pasteur raconta au cours de son message : « Quelques unes des meilleures années de ma vie ont été passées dans les bras d’une femme qui n’est pas mon épouse ». Tout le monde fut choqué jusqu’à ce que le jeune pasteur rajouta : « C’était ma maman ! »

L’assistance a bien ri de la blague et le vieux croyait qu’il allait l’essayer lui-même. Alors, le dimanche suivant il dit dans son message : « Quelques unes des meilleures années de ma vie ont
été passées dans les bras d’une femme qui n’est pas mon épouse ». Grande pause et le pasteur hésitait et hésitait encore. Finalement il dit : “Et…et …et … je ne me souviens plus de son nom ! »

Une fessée au lieu de bapteme ? Continue reading “Il vaut mieux sourire”