Comment rester pur dans un océan de tentation ?

Parfois il semble que nous vivons dans un monde noyé dans un océan de tentation sexuelle. La société se moque des tabous du passé. Pire, ils se moquent des conseils clairs de la Parole de Dieu.

Un chrétien qui désire rester pur jusqu’au mariage se trouve parfois la risée des amis de classe. Une célibataire qui ne « s’éclate » pas de temps à l’autre est considérée un peu bizarre.

C’est déjà difficile quand on est marié, mais quand on est célibataire la situation se complique encore.

Comment rester pur et plaire à notre Seigneur, que nous aimons plus que la vie, quand il semble qu’il y a des tentations qui nous guettent à chaque coin de la rue et à chaque poste de télévision ou d’ordinateur ? Y a t-il des stratégies pratiques que nous pourrions mettre en place ?

Nous avons posé cette question et les réponses des lecteurs nous ont touché. Les réponses viennent des nouveaux chrétiens aussi bien que des « vieux routiers ». La plupart sont célibataires, mais quelques mariés ont partagé leur expérience. Voici des extraits de leurs réponses :

Une jeune femme dans la trentaine nous conseille :

« La plus grande difficulté n’est pas de rester pure physiquement mais bien dans ses pensées, car c’est là que peut être la source de départ de l’acte.

« La plus grande richesse et force est de rester honnête avec soi-même et avec Dieu. De ne pas cacher sa souffrance, de ne pas faire le ou la spirituelle. Quand cette souffrance vient « je vide mon sac devant Dieu. » Il entend tout ce que j’ai sur le coeur sincèrement et Lui vient à sa façon m’entourer, me rappeler qu’Il est là et que j’ai oublié qui Il est pour moi….

« Quand je sens que cela va devenir difficile je fais un truc, je m’habille et je dis à Dieu :”et si on sortait ensemble ce soir?” alors je me fais une sortie et je vais manger au resto !!! …

« J’ai aussi remarqué que la télé, certains films, certains livres sont de très bons détonateurs pour les pensées, les fantasmes qui nous éloignent de Dieu et font qu’ensuite on craque, on perd pied car en plus du mal être on s’est éloigné de Dieu.

« Alors comme un sportif qui veut être au top de sa forme, ne fume pas, ne boit pas, fait attention de quoi il se nourrit, nous aussi pour rester au top on doit faire attention plus que les autres de quoi on nourrit nos pensées et chacun s’il est honnête sait quelles sont les choses qui déclenchent le mal être … »

Et une autre femme dans la trentaine :

« … j’ai sûrement plus de questions que de réponses sur ce sujet… pour une femme, chaque mois vivre ses règles : embêtant, parfois douloureux, souvent difficile : baisse de moral avant, « désirs » plus forts, alors oui, savoir que nous sommes faites ainsi, apprendre à connaître et apprivoiser son corps, le cycle, les hormones, pour bien réagir à ce moment-là et ne pas être surprise…

« Quelques unes de mes « stratégies » : d’abord bien sûr…

-prier, mais plus précisément, prier pour ne pas rencontrer de tentation, prier pour la protection, la paix …..

-ensuite, être résolue à plaire à Dieu de tout mon coeur, et corps, âme, esprit ! Et donc de me garder : pour ceci, bien sûr, éviter certains films, lectures …(parce qu’on peut pécher avec nos pensées aussi) et penser à celui qui sera notre époux.

– autre chose : prendre soin de moi, de mon corps : notamment faire du sport régulièrement, être bien dans ma peau et dans une tenue vestimentaire correcte, non aguicheuse, mais féminine! Très important de ne pas “se cacher”!

– parfois, combler mon besoin de tendresse, de câlins, avec les enfants de mes amis …

-pour mettre en pratique l’Ecriture au quotidien … comme le Psaume 119 le dit, connaître l’écriture, la lire, relire et méditer, et vouloir plaire à Dieu, toujours prier, Lui demander son aide chaque fois, faire attention aux lieux, personnes que l’on fréquente….s’entourer aussi de personnes de bon conseil, qui prient avec et pour nous, avoir des amis chrétiens couples avec qui en parler, surtout ne pas fuir les couples, ni les célibataires de l’autre sexe !!!!!!

Et enfin un homme qui partage ses expériences ! Il est marié, mais il se souvient. Voilà quelques uns de ses conseils, très pratiques :

– Ne pas surfer sur internet trop longtemps en étant seul. Il existe aussi des softwares pour filtrer et même pour être “surveillé” par un ami qui reçoit des alertes si on est passé sur un site X.

– Ne pas allumer la TV aux heures des films érotiques en étant seul.

-Eviter tout film, livre, revue, musique, autre média dont on sait qu’il y a trop d’impureté dedans (même le Télé Ciné Revue où il y tout le temps des photos de femmes/stars peu habillées).

– Avoir un ami envers qui on rend des comptes.

Et il ajoute ces recommandations pour ceux qui sont mariés :

-Ne pas développer des discussions profondes régulières avec une personne du sexe opposé.

-Ne pas accepter de boire un verre ou manger à midi (ou le soir) avec une personne du sexe opposé.

Une jeune femme dans la vingtaine a connu autre chose avant sa conversion. Après être venue au Seigneur, elle avait des décisions dures à prendre. Elle a décidé que quoi qu’il arrive, elle allait mettre Jésus à la première place dans sa vie. Et le Seigneur a fait une belle chose. Elle va bientôt se marier.

« … Heureusement le Seigneur est venu à ma rencontre! Je me suis convertie et j’ai compris que le concubinage et les relations sexuelles étaient interdits avant le mariage…Je l’aimais mais j’aimais le Seigneur plus encore… . J’ai prié le Seigneur …”Seigneur, tu connais mon attachement à …, et tu sais que je voudrais le voir comme ton enfant. Je ne veux pas faire ma volonté Seigneur, mais la tienne! Je te fais confiance et si tu as choisi ce jeune homme pour moi, et bien tu feras en sorte qu’il fléchisse le genou devant toi. Sinon et bien je renoncerai à lui!” Je gardais espoir et après 6 mois de disputes et de prières, il est enfin venu à l’église et il a donné sa vie au Seigneur.”

« Nous avons découvert une autre forme d’amour ; nous communiquons plus, nous sommes plus tendres et plus respectueux l’un envers l’autre… nous avons découvert un amour plus profond et sincère. Nous savons que notre couple est désormais plus résistant aux attaques de l’ennemi car nous ne sommes pas 2 mais 3!

Je conseille aux couples non mariés d’attendre et lorsque c’est difficile de résister à la tentation il faut se remémorer l’importance du salut, l’amour immense de Jésus pour soi. Lorsque l’on aime quelqu’un, on ne veut pas le faire souffrir ni le décevoir, et moi je ne veux pas décevoir mon Sauveur à ce sujet ! ”

Et une maman répond :

« J’enseigne à mes ados que leur corps est le temple du Seigneur… Avoir la force de vaincre est la clef. Si vous vous trouvez dans une situation où la tentation est tout autour, fuyez. Connaître vos limites. Tout comme l’alcoolique reste éloigné du bar pour ne pas être tenté, connaître ses faiblesses et éviter ces situations. Soyez transparents avec vos amis ou les gens avec lesquels vous sortez. Etablissez des règles dès le début. Si vous suivez les règles ils le feront aussi…s’il y a du respect. »

Une autre sœur a connu bien des difficultés amoureuses avant de découvrir la vie de Jésus Christ. Elle nous partage son parcours :

« …. Je suis vraiment célibataire aujourd’hui surtout dans mon coeur, mais étrangement, et je sais que c’est lui, Dieu (qui) remplit mon coeur d’amour et m’aide chaque jour à tenir le coup pour que je ne change plus d’avis comme je le faisais avant ma conversion.

Mon coeur a changé, mon âme aussi et je sais aujourd’hui que le seul vrai amour se trouve en Christ, c’est pourquoi je vais bien. Je pense aujourd’hui et surtout après 3 échecs amoureux et trois enfants magnifiques, qu’un homme ne fait pas forcément le bonheur d’une femme, et je pense surtout que Dieu a un plan pour moi et ce n’est pas forcément un homme”.

Une autre personne, célibataire dans la cinquantaine exprime ceci :

« Je lis beaucoup la Bible. J’essaie d’éviter les films qui me tenteront…Je demande la prière quand je sens le besoin d’aide. »

Un jeune homme dit :

« En ce qui me concerne pour me conserver pur, j’évite “le deuxième regard” qui est souvent le regard de la convoitise. Si je ne peux empêcher parfois mes yeux de voir certaines choses je peux les empêcher de les contempler. »

A une sœur de nous conseiller :

« Une des stratégies pratiques pour rester purs est de s’éloigner de toute source qui pourrait provoquer la convoitise et la tentation. Baisser le regard quand il croise un «spectacle » éveillant en nous un désir sexuel quelconque. Changer de chaîne quand les choses vont sexuellement trop loin dans un film… Voilà mon approche de la chose et je crois que Dieu nous épure tout au long de notre vie sur ce sujet, il faut juste y être disposé (ou s’y disposer de bon coeur)”.

Une personne divorcée note :

Je vous préciserai que je suis maintenant célibataire, ayant connu la vie de couple (et le divorce) avant mon retour au Seigneur, je témoignerai que l’absence totale de vie sexuelle est un combat parfois dur à mener, même si l’on est quelqu’un de “tranquille” dans ce domaine de la vie.

Comment je me garde ? Je refuse de mettre sous mes yeux une quelconque image qui pourrait provoquer chez moi une levée de bouclier de ma vieille nature ; malgré cela, il est parfois très difficile de ne rien voir, alors je crie au Seigneur pour qu’il efface de mon esprit ce sur quoi mes yeux se sont portés. Cette lutte contre la chair au vrai sens du terme est certainement une des plus difficiles pour le chrétien dans cette époque où le sexe est totalement libéralisé…Et surtout, il y a un verset que j’affectionne particulièrement et que je remets souvent sous mes yeux : « Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. »

Et la dernière parole à une jeune femme mariée qui a trouve une bonne stratégie avant le mariage :

« Un conseil des plus évidents que nous avons suivi, durant notre période de fiançailles était d’éviter à tous prix de nous retrouver ensemble et seuls dans la chambre de l’un ou de l’autre, ou dans l’appartement de l’un ou de l’autre” !

Et ça marche, évidemment » !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *